Episode zéro – C’est parti ! ! !

Voilà, après quelques mois d’intenses réflexions (plusieurs litres de limonades et des dizaines de tablettes de chocolat), des heures passées à essayer de comprendre comment faire marcher une table de mixage, des semaines de réflexions sur la notice des micros pour savoir où parler, voici l’épisode numéro zéro du logecast.

Le logecast, qu’est ce que c’est ? C’est d’abord l’envie de faire découvrir la franc-maçonnerie autrement qu’au travers des « dossiers » que l’on trouve dans la presse généraliste. C’est l’envie de pouvoir offrir un lieu d’expression pour les maçons sur ce qu’ils vivent dans leur loge et dans leur quotidien maçonnique. C’est une heure de podcast, chaque mois, sur la franc-maçonnerie au travers de son actualité ou de dossiers sur des thèmes choisis.

Alors évidemment, ce premier épisode n’est pas parfait, nous bafouillons, nous prenons de grandes libertés avec le programme prévu, nous sommes parfois approximatifs mais qui pourrait exiger d’un maçon qu’il sache tout sur la maçonnerie ? Qui pourrait prétendre détenir LA vérité sur un objet fluctuant, multiple, varié et sans cesse en mouvement ? Qui pourrait devenir animateur de podcast du jour au lendemain ? 
L’essentiel est que l’aventure soit lancée, qu’elle perdure et qu’elle vous plaise.

Et puis vous êtes là, prêts à nous soutenir, au travers de vos commentaires et de vos mails. A bientôt
Romain et Eglantine.

Télécharger l’épisode au format ACC (avec chapitrage)
Télécharger l’épisode au format MP3 (sans chapitrage)

En fonction des réglages de votre navigateur, pour télécharger l’épisode: clic droit sur le format que vous souhaitez et cliquer sur « enregistrer sous » ou « enregistrer la cible du lien sous… »

36 réflexions au sujet de « Episode zéro – C’est parti ! ! ! »

  1. Les commentaires sont modérés. C’est donc normal si votre commentaire n’apparaît pas tout de suite.

    Merci en tout cas de nous en laisser plein, cela nous fait plaisir.

    Romain

  2. Excellente idée, et très bien réalisée ! Ça va nous changer des dimanches matins de France Culture… Mais comment dire, ça laisse un peu sur sa faim : vivement le mois prochain ! :)

  3. Je suis complètement ébahi par l’aisance dont vous faites tous les deux preuve face au micro. Soit vous faites ça depuis votre plus tendre enfance, soit vous avez fait un stage intensif à Fr….ce In….er!!!
    J’ai écouté votre émission d’un traitet je me suis régalé, bravo!!!!!

    • Grosso modo oui. Nous essaierons de ne pas aller au-delà de 5h mais nous tablons sur une moyenne d’environ 1h à 1h30. C’est pour cela que nous avons choisi le format AAC, car il permet de chapitrer le podcast.

  4. j’ai essayé ACC avec window média y veut pas, c’est dommage le chapitrage est une excellente idée, comment puis-je le charger ?
    ça marche bien avec Itune mais il faut que je m’exerce pour arrêter et reprendre
    question sournoise : zavez qqchose contre la GLFF? ne figure pas dans vos sites
    bizz

    • Oups, un oublie vite réparé. Le format AAC est un format propriétaire Apple, est ce étonnant que Windows média player (propriété de Microsoft) refuse de le lire ?

  5. Très bonne initiative, peut-être que cela donnera un autre regard sur nous à ceux qui nous considèrent comme des comploteurs satanistes, merci pour ce bon moment passé à vous écouter.

    fafa

  6. je l’ai trouvé sur Itune , j’ai fait la conversion , mais quand on part du site on arrive » sur Windows ? je vais reessayer Sur Itune c’est dans « musique » c’est normal ? c’est parti youpi

  7. Voilà qui donne un petit coup de jeune à une Maçonnerie qu’on pourrait croire figée.
    Merci à vous deux et bonne continuation pour améliorer encore le logecast.

    Y a qu’le podcast ,pour conserver le Maçon….;(sur un air bien connu)

    • Il y a plusieurs raisons: mine de rien c’est pas mal de boulot, lorsqu’on s’engage dans une voie tout nous semble beau, clair et lumineux mais rapidement surviennent déboires et amertumes. Mais si l’on persiste dans cette voie, tout redevient clair mais subsiste une légère amertume pour nous rappeler qu’il n’y a pas de rose sans épine et que par conséquent, si on en fait trop on va vous lasser et nous aussi. Et puis la dernière, sans doute la plus mauvaise et la moins justifiée: on a envie de vivre en dehors de la maçonnerie ! ! !

  8. Ma TCS,
    Mon TCF,
    Cher Églantine & Romain,
    Voilà une belle oeuvre et une grande chaîne d’Union qui manquait à notre paysage maçonnique.
    Je souhaite à votre heureuse initiative une très longue vie !!!
    Très fraternellement
    yonnel ghernaouti
    chroniqueur littéraire

  9. Bravo pour ce premier épisode!
    Agréable à écouter, clair et surtout pas pompeux ou prosélyte!
    Continuez comme ça!

  10. Merci pour ce « logecast ». 

    J’ai pris beaucoup de plaisir à vous écouter et j’ai hâte de découvrir votre prochaine émission. 
    Étant profane et attiré par la FM, j’ai apprécié votre témoignage de franc maçon « ordinaires ». 
    J’aimerai savoir si il est possible de proposer des thèmes ? 

    Encore merci

  11. Tu peux proposer des thèmes sans problèmes, mais notre grande lutte est de rester dans la time-line que nous faisons.
    Si vous avez des questions, suggestions, le plus simple me semble être de nous écrire (voir la page « contact ») avec des questions ou des propositions de thèmes et nous essaierons d’y répondre. Je rappelle toutefois que nos réponses ne sont que les nôtres, c’est à dire totalement subjective. Merci de ton commentaire.

  12. /je suis un profane, je fais ce commentaire apres ecoute/

    Je propose ici mes differentes remarques par rapport a la production radiophonique que vous proposez:
    – Le format tres France Culture, une qualite de son tres propre, une aisance de parole tres fluide, tout cela est un veritable bonheur pour faciliter l’ecoute et la comprehension d’un sujet tres complexe, qui demande du temps a comprendre…
    – Certaines questions sont posees, mais n’ont pas de reponses, en particulier, au milieu de l’emission, Romain propose de presenter les obedience, mais apres coup, ca ne vient pas du tout, c’est dommage de presenter une accroche sans developpement.
    – Quelques erreurs de noms: Eglantine change de nom de temps en temps, faites attention a ce genre de details
    – Pour les prochains episodes, vous ne pourrez pas vous permettre de faire une introduction de 7 minutes pour presenter le contenu et l’objet de l’emission, il est donc important de penser a un text de presentation simple qui invite a la decouverte des emissions precedentes, et qui synthetise les objectifs de votre emission.
    – De meme un sommaire va devoir apparaitre
    – Pensez a laissez respirez les auditeurs, surtout quand vous changez de sujet, dans le cas de cet episode, la transition entre: 1/ vos presentation personnel & 2/ une introduction de la franc-maconnerie. Proposer une respiration, cela marque un temps.

    D’un point de vu personnel, j’aurai egalement pleins de questions, mais je prefere attendre les prochains episodes.
    Bon courage.

    • Tout d’abord merci de ce commentaire très constructif et nous allons en prendre bonne note. Pour les questions, n’hésite pas, nous y répondrons, dans la mesure de nos possibilités. Mais je dois faire un aveux qui explique pas mal de choses (en dehors que ce podcast était mon premier contact avec la technique): j’étais pété de trouille. Nous avons du recommencer les lancements 5 ou 6 fois car je me liquéfiais sur place. Je pense qu’avec l’habitude, et vos encouragements, cela va diminuer.
      L’initiation est faite mais le chemin est encore long avant d’atteindre la sérénité.
      Romain

  13. Deuxieme salve de commentaires, plus dans un esprit de ‘preparation’ pour la suite.
    * Desormais que cet episode de ‘presentation’ introduction a ete fait, il ne faut plus trop revenir dessus. Si de nouveaux auditeurs arrivent en cours de route, ils doivent pouvoir rapidement revenir sur cet episode pour reprendre l’histoire en cours de route. A votre charge de mettre un liens dans le billet des prochains episodes pour inviter les nouveaux arrivant a reprendre par cet episode de presentation introduction.

    * Pour les prochains episodes, il vous sera tres dure d’avoir une conversation libre. Il est imperatif que vous puissiez definir vos objectifs par emissions, afin de fixer un sommaire. Vous serez toujours libre plus tard de refaire une deuxieme emission sur le meme sujet si vous pensez que cela s’avere necessaire
    – Ex: episode 2: vous faites un ‘petit lexique’ du vocabulaire maconnique, en y expliquant l’histoire et la provenance, Bien sur ce lexique ne pourra etre exhaustif du premier coup, des lors, a l’episode 14, vous pourrez refaire une seance de rappel, refaire un lexique en donnant plus de detail, et surtout, en invitant les auditeurs a revenir sur l’episode 2… Mais par pitier ne faites pas des micro-rubriques d’un episode a un autre…

    * Pour combattre le stress de parler, le mieux reste encore d’ecrir le maximum des phrases d’accroches, d’introduction, de presentation et de sommaire, faire une seance de repetition 3-4 fois, et a force, ca va monter, ca vient naturellement.

    Je le redis, j’suis un profane, je decouvre votre congregation au rhyme que vous voulez lui donner. Si au bout de 25 episodes, je n’ai toujours pas de reponses a mes questions de profane, ne t’inquiete pas que je viendrais le dire

  14. Bonjour,

    Je tiens à vous féliciter pour ce podcast de grande qualité sur le fond et sur la forme. Je l’ai découvert par hasard dans les nouveautés d’iTunes depuis mon iPhone. Le symbole du compas et de l’équerre m’a sauté aux yeux car présent sur la cheminée de la famille (père apprenti dans les années 60 mais resté profane). Le titre a immédiatement confirmé ma déduction du sujet. Je suis arrivé en retard au travail car je n’ai pu arrêter la lecture du podcast tant l’angle sous lequel vous abordez le sujet est intéressant.

    Assez de compliments, j’attends le prochain numéro avec impatience ! Pour patienter pourriez-vous me faire savoir à quelle image se rapporte le bateleur (oui, je suis profane ;o)

    Bd

    • Nous avons choisi l’image du bateleur car c’est la première carte du tarot de Marseille. Sur sa table le bateleur possède tous les outils qui vont l’accompagner tout au long du cycle du tarot (épée, sous, coupe et baton) mais il ne sait pas encore s’en servir et il devra apprendre. Mais le tarot étant un cycle, il peut aussi être la fin de ce même cycle, l’individu qui après avoir abandonné volontairement ses outils se remet en marche pour continuer à avancer. Je trouve que c’est tout à fait à l’image de notre podcast.

  15. Bonjour MM:.SS:.& MM:.FF:.,
    Je viens de découvrir votre « logecast » (N°1), qui est très intéressant. Une question, pourquoi ne mettons nous pas autant d’ardeur à indiquer l’appartenance Maçonnique d’une Femme ou d’un Homme qui ont un comportement exemplaire (Pierre Mendès France, Jean Zay, Pierre Brosselette etc..), que nos adversaires en utilisent pour dénoncer l’appartenance de ceux qui sont mêlés à un scandale ?
    En ce qui concerne les livres, il me semble que le dictionnaire sur la Franc Maçonnerie de notre F:. D. Ligou et la réalité Maçonnique de notre F:. Jean Verdun sont des incontournables.
    Fraternellement.
    J.P. membre du G:.O:.D:.F:. – Lyon.

  16. Romain, Eglantine,
    Bravo pour cette initiative…2 voix sympas à ecouter…
    vous avez de la musicalité. Je suis content d’en profiter…
    Je suis un FM Regular…et vous rassure nous ne passons pas 3 heures sur le nombre 3, nous n’avons aucune prétention à nous investir dans la société afin de la modifier….simplement rayonner autour de nous …ainsi chacun peut faire beaucoup…
    mais il y a certainement plus d’éléments qui nous rassemblent que de chosees qui nous différencient…
    Bises à vous 2
    Tonton Rv

  17. Bonjour,

    J’ai écouté avec plaisir votre première épisode, j’ai trouvé l’introduction très riche et en même temps simplifiée surtout pour un profane comme moi, je m’intéresse à la FM et ses émissions depuis un temps et la votre tranche avec son style direct.

    J’ai quelques remarques et questions :

    – Le problème sonore dans le pilote a été corrigé sur le deuxième podcast, Merci.

    – Les invités auront ils une relation avec le ou les sujets abordés dans l’épisode ?

    – Est ce qu’il y a moyen d’annoncer sur le site la liste des thèmes qui seront abordées dans les prochaines épisodes ? organiser un vote pour le choix…?

    Bonne continuation et Merci

  18. Bonjour Ma très chère tante, mon très cher Oncle.

    Je suis une enfant de Francs maçons (juifs en plus), une vraie! Je suis tombée dedans alors que j’avais 4 ans, entendant depuis lors (soit un peu plus de quelques 23 annnées) entendre parler de tenues blanches, d’instruction, d’enquête, de rite écossais de rite rétabli, d’augmentation de salaire, de triangle, de grands chapitres, de véné, d’apprenti, de maitre et de compagnon, de colonne d’harmonie et d’agapes mais aussi de plombs, de fils à plombs, de règles, de compas, de chaines d’union.

    J’ai assisté à des tenues Blanches, j’ai fais une chaine d’union autour du cercueil de l’une de mes « tantes » partie trop tôt.

    Ma première comptine « tu fais un pas c’est la liberté, tu fais deux pas c’est légalité, tu fais trois pas mais donne moi la main, c’est une joli jardin ».
    Je suis même partie en colonie de vacances avec des enfants de francs maçons… à Vichy!!

    A la question de mon instituteur à la rentrée en CP « crois tu en Dieu? » je me suis vu répondre tout de go « en Dieu? non. Je crois en GADLU moi monsieur »…

    J’avoue que trop de franc maçonnerie tue la franc maçonnerie.
    Je suis un dommage par ricochet et je fuis tout ce qui peu ressembler de près ou de loin à un tablier, un décors, ou une robe noire.

    Je viens d’acquérir mon i pod, je découvre i tunes, et la je découvre avec effroi que même ici, même là :vous y êtes…Mon sentiment de persécution prends le dessus!
    J’appelle ma « tante » (la jumelle maçonnique de ma maman que je me suis attribuée par jalousie alors que j’avais 6ans) lui dit ce que je viens de voir, et elle me dit  » mais écoutes, tu va peut être apprendre des choses ». Alors la curieuse que je suis se décide, je télécharge, pour vous écouter dans le RER B, sûre de pouvoir lui dire que non, vraiment, non, vous ne m’avez pas convaincu.

    Et la, c’est le drame, force est de constater, vous m’avez fait sourire, éclater de rire même (vous trouvez le temps de créer un podcast, mais qui va s’occuper de diriger le monde pendant ce temps là?).
    Vous adressiez, sans le savoir, à la plus réfractaire, une militante défendant les droits des enfants de maçons, trop souvent privés de leur parents occuper à promettre fraternité a des inconnus,à veiller un frère mourant plutôt que de corriger un devoir, a plancher plutôt que de partir en balade dominicale, a enquêter des futures recrues plutôt que d’enquêter sur les relations pas très claires de leurs ainés, a aller au convent plutôt que d’accompagner une sortie scolaire (on est souvent égoïste quand on est petit).

    t pourtant, vous m’avez donnée envie de vous écouter, de vous entendre et de parler avec vous.
    J’ai hâte que le prochain pod cast soit sur I tunes, pour que je puisse vous écouter et vous suivre.

    Je me suis sentie privilégié dans votre exposé : j’ai tout compris et pour une fois, je me suis dit que peut être, mes tantes et mes oncles n’avaient pas tord, peut être qu’effectivement j’aimerais devenir maçonne à mon tour pour essayer moi aussi de rendre demain un peu meilleur qu’hier.

    Alors je n’ai qu’une chose a dire: Merci.

    A bientôt

  19. Bonjour,

    Le commentaire précédent de « Sas1607″ m’a beaucoup amusé, car bien que son cas soit « extrême », il ressemble au mien.
    Fille de franc maçon, j’ai aussi été bercée par des mots tels que tenues blanches, tabliers, et par de longs (et passionnants) discours sur la symbolique et les valeurs que sont la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.
    Je suis devenue ce que je suis du haut de mes 23 ans, grâce à ces paroles qui ne sont jamais tombées dans l’oreille d’une sourde (merci papa…)

    Par curiosité, donc, je m’intéresse à la franc maçonnerie car les valeurs au travers desquelles j’ai été « éduquées » me parlent, et c’est avec bonheur (oui bonheur !) que je vous écoute.

    Pour faire court, merci pour le temps et le travail que vous accordez à créer ces podcasts. Continuez ainsi, vous êtes écoutés.

  20. Je vous ai laissé un mail, mais je viens encore vous dire ici, combien votre émission est nécessaire. Prenez votre temps (de pause), mais n’oubliez pas votre place auprès de nous. Nous attendons patiemment de vous suivre à nouveau. Merci.

Les commentaires sont fermés.